Fidelio / Opéra

 

Eickhoff

Eickhoff

Image : Jonas Kaufmann © Gregor Hohenberg.

L’unique opéra de Beethoven est un chef-d’œuvre, une histoire exaltante mêlant prises de risque et moments de triomphe. Dans cette nouvelle adaptation, Jonas Kaufmann interprète Florestan, un prisonnier politique, tandis que Lise Davidsen incarne sa femme Léonore, qui devient Fidelio, un homme, pour aller le sauver. L’intrigue domestique et la détermination amoureuse font ici contrepoint à la cruauté d’un régime tyrannique. Transcendante de bout en bout, la partition se distingue notamment par le célèbre quartet de l’acte I, le chœur des prisonniers, et la complainte passionnée, teintée d’espoir, de Florestan dans l’acte II. La nouvelle mise en scène de Tobias Kratzer met en parallèle la lugubre réalité de la « Terreur » révolutionnaire et les problématiques actuelles, pour mieux souligner le message d’appartenance commune à l’humanité, véhiculé par Fidelio.

 

Distribution 

Partition Ludwig van Beethoven

Livret Joseph Sonnleithner,
Stephan von Breuning et
George Friedrich Treitschke

Direction Antonio Pappano

Mise en scène Tobias Kratzer

Décors et costumes
Rainer Sellmaier

Lumières Michael Bauer

Conception vidéo Manuel Braun

Léonore (Fidelio) Lise Davidsen

Florestan Jonas Kaufmann

Rocco Georg Zeppenfeld

Don Pizarro Simon Neal

Marzelline Amanda Forsythe

Dramaturgie Bettina Bartz

Choeur du Royal Opera

Orchestre du Royal Opera House

Créez un site ou un blog sur WordPress.com