Faust/ Opéra

 

©ROH/Catherine Ashmore, 2011

Il existe de nombreuses versions du mythe de Faust, qui vend son âme au diable en échange et de la jeunesse et du pouvoir, mais l’opéra de Gounod demeure l’un des plus constamment captivants qui soient. Michael Fabiano incarne Faust, Diana Damrau sa bien-aimée Marguerite et Erwin Schrott le diabolique Méphistophélès. Des premiers rôles virtuoses, un grand choeur, des décors sensationnels, un ballet et une apothéose finale font de cet ouvrage le summum du spectacle théâtral – l’ampleur luxuriante du grand opéra à la française est magnifiquement mise en évidence dans cette production de David McVicar située dans le Paris des années 1870. Et surtout, la partition contient certains des numéros lyriques les plus aisément reconnaissables qui soient, portés par une équipe de grands chanteurs internationaux et le Choeur du Royal Opera.

 

MISE EN SCENE : DAVID MCVICAR
MUSIQUE : CHARLES-FRANCOIS GOUNOD
DIRECTION MUSICALE : DAN ETTINGER
DISTRIBUTION : FAUST : MICHAEL FABIANO MÉPHISTOPHÉLÈS : ERWIN SCHROTT MARGUERITE : DIANA DAMRAU
DURÉE APPROXIMATIVE : 3H45, UN ENTRACTE CHANTÉ EN FRANÇAIS AVEC SOUS-TITRAGE EN FRANÇAIS

 

Billetterie 18678

Mardi 30 avril à 19h45 à l'Arlequin En direct 

Jeudi 06 juin à 20h15 au Majestic Passy

Vendredi 14 juin à 20h15 à l'Escurial

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com